Réduction de la vulnérabilité du réseau d’eau potable


Lors des crues de 2003 et 2008, l’eau au robinet a été rendue impropre à la consommation sur Nevers, Varennes-Vauzelles et Marzy. Les élus de Nevers Agglomération ont donc souhaité sécuriser la distribution de l’eau potable en période de crue. Pour atteindre cet objectif, il convient d’agir sur 2 leviers : la sécurisation de la production et les interconnexions entre les réseaux de distribution d’eau sur le territoire de Nevers Agglomération.

La sécurisation de la production concerne principalement l’usine de traitement "le peuplier seul", sur la commune de Nevers. Cette usine est la seule unité de production de l’agglomération qui permettrait de suppléer en eau potable l’ensemble des communes du territoire, en cas de défaillance des autres points de captage. Sa sécurisation est donc une nécessité absolue.

La sécurisation de l’usine demande à la fois de travailler sur la modification du process de traitement afin d’être en capacité de traiter l’eau en période de crue mais également de sécuriser l’alimentation électrique de la station afin de continuer à distribuer l’eau en cas de coupure électrique.

Parallèlement à cette démarche, les travaux d’interconnexion des réseaux sont également engagés.

Cette opération bénéficie du soutien de l’Union européenne. L’Europe s’engage sur le bassin de la Loire avec le Fonds européen de développement régional
Station d’eau potable de Nevers - crue de décembre 2003