La réduction de la vulnérabilité des biens exposés aux crues

Les mesures de réduction de la vulnérabilité des biens exposés aux crues ont pour objectifs d’une part d’assurer la sécurité des personnes et d’autre part, de limiter les dégâts matériels et les dommages économiques.

À titre d’exemple, les réseaux urbains sont indispensables au bon fonctionnement d’une ville et peuvent être particulièrement vulnérables aux inondations compte-tenu de leur structure et leurs implantation (réseau d’électricité, de gaz, d’eau potable et d’assainissement).

Au-delà des enjeux immédiats de protection civile, il s’agit aussi d’atténuer le traumatisme psychologique lié à une inondation en facilitant le retour à la normale. Différentes mesures ont ainsi été identifiées et bénéficieront d’actions dans le cadre de la stratégie.

  • Diagnostics de réduction de la vulnérabilité des habitations

    L’épisode d’inondation est traumatisant pour la population touchée. Une fois la crue passée, la période de retour à la normale peut être longue si les habitants n’y ont pas été préparés. Bien connaître la vulnérabilité de son bien permet d’anticiper l’évènement et de limiter les dégâts causés par l’inondation.
    Cette connaissance peut être acquise à travers la réalisation de diagnostics individuels de réduction de la vulnérabilité des habitations. Ces diagnostics devront permettre de fournir à chaque propriétaire : (...)

  • Réduction de la vulnérabilité des réseaux électriques et gaziers

    Les résultats des différentes études concernant les enjeux en zone inondable ont mis en exergue la vulnérabilité en cas de crues de ces deux réseaux.
    Réseau électrique Le poste source électrique dit de « Nevers Est » se situe en zone inondable et concerne 28 000 abonnés. Pour autant, les capacités de bouclage d’ErDF permettent de maintenir l’électricité sur la grande majorité des secteurs non impactés par la crue.
    Réseau de gaz La station de détente de gaz dite de « Maison Rouge » se situe sur la commune (...)

  • Réduction de la vulnérabilité du réseau d’eau potable

    Lors des crues de 2003 et 2008, l’eau au robinet a été rendue impropre à la consommation sur Nevers, Varennes-Vauzelles et Marzy. Les élus de Nevers Agglomération ont donc souhaité sécuriser la distribution de l’eau potable en période de crue. Pour atteindre cet objectif, il convient d’agir sur 2 leviers : la sécurisation de la production et les interconnexions entre les réseaux de distribution d’eau sur le territoire de Nevers Agglomération.
    La sécurisation de la production concerne principalement (...)