Sécuriser les endiguements du val

Niveau de sureté (Ns) et niveau de protection apparent (Np)

Le niveau de sûreté (Ns) se définit comme le niveau d’eau dans le cours d’eau au-dessus duquel la probabilité de rupture de l’ouvrage n’est plus considérée comme négligeable.

Le niveau de protection apparent (Np) est le niveau d’eau dans le cours d’eau pour lequel la digue ne protège plus le val inondable. Il s’agit concrètement du niveau pour lequel interviennent les premières surverses ou si le système d’endiguement est doté d’un déversoir, du niveau du fonctionnement de ce déversoir.

L’exemple de la levée avec banquette

Dans la figure ci-dessous, la levée et sa banquette semblent protéger jusqu’au niveau de la crue deux-centennale (T200).
En effet, le niveau de protection apparent Np correspond à la hauteur mesurée en haut de la digue.
Mais en réalité, l’ouvrage ne protège pas sur toute sa hauteur. Lorsque l’eau arrive à un certain niveau, que l’on nomme le niveau de sureté (Ns), la probabilité de rupture de l’ouvrage n’est plus considérée comme négligeable.
Une fois ce niveau dépassé, il y a donc un risque pour la population et les biens situés dans le val endigué. Les travaux de fiabilisation des digues auront un double objectif : augmenter le niveau de sureté (Ns) et prévenir le phénomène de brèche.

Les déversoirs de sécurité

Les endiguements nécessitent des travaux de fiabilisation. Les digues seront renforcées afin d’atteindre un niveau de sureté (Ns) de l’ordre d’une crue deux centennale (T200). Pour autant, le risque zéro n’existe pas et des crues plus importantes restent probables. Des ouvrages spécifiques, tels que les déversoirs, seront aménagés pour gérer les surverses et éviter les brèches en cas d’évènements majeurs.

  • Travaux de fiabilisation des digues domaniales en rive gauche

    Les digues en rive gauche n’ont jamais été renforcées depuis les crues historiques du XIXe siècle. Les études de dangers des digues domaniales montrent que le niveau de sureté (Ns) du système d’endiguement du val rive gauche est de l’ordre de la crue cinquantennale (T50).
    Le programme de travaux préconise le renforcement des digues mais également leur sécurisation par la mise en place d’un déversoir de sécurité afin de gérer la surverse et ainsi d’éviter les brèches. Des études et des travaux devront être (...)

  • Travaux de fiabilisation des digues communales en rive droite

    La levée de Saint-Eloi 1ère section a été renforcée entre 2003 et 2005. Les études de dangers ont révélé certains points de fragilité sur les levées non renforcées. Le niveau de sureté (Ns) des ouvrages du val Ouest est de l’ordre de la crue cent-cinquantennale (T150). Celui des ouvrages du val Est est de l’ordre de la crue septentennale (T70).
    Ce programme de fiabilisation sera conduit en deux étapes : Des interventions ponctuelles concernant les points de fragilité afin de limiter le risque de brèches, (...)